Comment aider mon enfant à mieux gérer sa salive ?

Nous avons vu dans l’article précédent que le tout-petit passe ses premiers mois de vie avec de la salive sur le menton, sur son bavoir et sur ses vêtements.

Mais que faire si cette situation perdure au-delà des 12/18 mois ?

Durant le premiers mois, il est tout naturel d’essuyer son menton, de changer son bavoir ou son haut tout au long de la journée. Mais il se peut que cette perte salivaire commence à poser problème si :

  1. Le pourtour de la bouche et le menton sont irrités par cette humidité permanente. Il faut alors protéger la zone avec une pâte à l’eau (voir en pharmacie).
  2. Les vêtements sont imbibés de salive et l’enfant reste mouillé une partie de la journée. Il faut alors chercher des bavoirs plus absorbants.
  3. Les jouets sont couverts de salive et certaines activités ne sont plus proposées (les livres ; la découverte de jeux qui appartiennent aux plus grands).
  4. Les autres enfants que votre enfant côtoie ne veulent plus lui tenir la main car elle couverte de salive.

Comment faire ? Il faut l’accompagner pour que la gestion de la salive devienne un automatisme. Pour l’instant, il ne sent pas qu’il est mouillé et il n’est pas dérangé du tout !

Tout au long de la journée, vous allez donc l’encourager à :

  • Fermer la bouche
  • Entrer sa langue
  • Avaler sa salive

Vos rappels réguliers (« ferme ta bouche ! », « essuie-toi ! ») ne semblent avoir aucun effet.

Vous allez donc lui donner des informations beaucoup plus claires pour qu’il ferme la bouche en :

  • Tapotant ses lèvres d’un geste vif
  • Brossant les lèvres avec une brosse à dent souple

Vous allez donc reproduire ces gestes tout au long de la journée, dès que vous l’avez sous la main ! Toutes les occasions sont bonnes : au moment du change ; lorsque vous lui lavez les mains et le visage ; pendant le brossage des dents ; avant et après le repas……et bien sûr, dès que la salive apparaît.

Vous allez accompagner vos gestes de stimulation tout au long de la journée par des phrases d’encouragement et vous allez le féliciter pour ses efforts : « ferme bien la bouche » ; « avale » ; « oui ! C’est bien ! » ; « « tu es magnifique avec une bouche bien fermée !!!!! » ; « bravo ! » ; « tu continues comme ça ! ».

Quels résultats pouvez-vous avoir ? Et bien au bout de trois semaines d’efforts, vous commencerez à voir une amélioration mais il faut bien continuer jusqu’à ce que cette nouvelle habitude soit bien intégrée. 

Il ne faut pas hésiter à recommencer si besoin, dès qu’une nouvelle dent a percé ; dès qu’un rhume apparaît (en nettoyant bien le nez bouché) ; dès que votre enfant oublie d’avaler sa salive.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s