A la découverte des morceaux

Photo de Goda Morgan sur Pexels.com

Votre tout-petit est en train de percer ses molaires.

C’est le moment de l’encourager à mordiller des anneaux de dentition. Cela lui permet de découvrir, à son rythme, sans intrusion, cette partie de la bouche. Il faut pour cela lui laisser des outils variés à sa disposition tout au long de la journée: des anneaux de dentition ou des jouets dans la poussette, sur la table à langer, sur son tapis de jeu, dans son siège auto etc..

.

En même temps, commencez à placer les bouchées que vous lui donnez sur ses molaires qui percent: il donne ainsi quelques coups de dents avant d’avaler. Il apprend par ailleurs à bouger sa langue différemment que pour une simple succion: le bout de la langue se déplace alors à droite et à gauche, à la recherche de la nourriture.

Proposez lui des purées de plus en plus épaisses, ou bien des morceaux fondants écrasés à la fourchette pour finalement lui donner de vrais morceaux, toujours fondants.

Par la suite, il les placera spontanément au bon endroit et il est sur la bonne voie!


L’apprenti masticateur.

nourriture jaune mignon fenetre

Prenez le temps de regarder ce que votre enfant fait avec les morceaux qu’il met dans la bouche:

  1. il les recrache?
  2. Il les garde en bouche et semble mastiquer pendant un long moment?
  3. Il les range sur le côté de la bouche pour former une boule qu’il ne peut pas avaler?
  4. Il les gobe tout rond?

Toutes ces façons de faire sont habituelles et courantes chez l’enfant pendant l’apprentissage de la mastication qui est particulièrement long: il commence à découvrir les morceaux vers ses 1 an mais il n’a une mastication adulte qu’à l’âge de 6 ans.

Inutile donc de lui donner des morceaux durs tout de suite: commencez par des aliments fondants ou croustillants, qui fondent au contact de la salive et s’écrasent avec quelques coups de molaires. Par exemple:

Des fruits mûrs.

Photo de Any Lane sur Pexels.com

Du fromage frais

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Des protéines

Photo de Mona Sabha Cabrera sur Pexels.com

C’est le moment de l’encourager à mordre suffisamment fort et suffisamment longtemps pour qu’il puisse devenir vraiment efficace. C’est ce que nous allons voir dans les prochains articles.


La mastication, pourquoi?

Avons-nous des dents dans notre système digestif? NON!

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Est-ce que notre estomac peut broyer les morceaux? NON!

Si les morceaux que votre enfant met en bouche ne sont pas mastiqués, et bien ils vont tout simplement être expulsés tels quels. Avez-vous déjà trouvé des petits pois, du maïs ou d’autres aliments dans sa couche? Ils n’ont pas été broyés par les dents avant d’être avalés.

Ils ont bien été consommés mais votre enfant ne bénéficie d’aucun apport nutritionnel car l’intestin n’a pas pu faire son travail d’assimilation.

Voilà pourquoi il faut lui proposer des morceaux qu’il peut écrasé avec sa langue, ou avec quelques coups de dents. Il est inutile de lui donner des morceaux trop difficiles à gérer pour lui.

Photo de Vanessa Loring sur Pexels.com

Je suis un dinosaure!

Photo de Monstera sur Pexels.com

Et oui ! Près de 40 ans à suivre des enfants présentant un trouble de l’oralité alimentaire, en Irlande, au Canada et puis en France!!!!!
C’est au contact régulier aves ces enfants et leurs familles que j’ai appris à les accompagner en affinant peu à peu mes approches.
Le contact avec des professionnels canadiens, à la pointe dans ce domaine, m’a permis de porter un regard différent sur cette problématique.


Aujourd’hui à la retraite, je ressens toujours le besoin de partager, que ce soit avec les professionnels ou avec vous, les parents qui avez été mes fidèles partenaires pour aider vos enfants à surmonter les difficultés rencontrées.


A bientôt sur Instagram mais aussi sur YOUTUBE et sur ce site qui vous est dédié.