La fausse route : Comment l’éviter?

La prévention                   

Lorsque nous recevons l’appel d’un parent pour un bébé, nous pouvons hésiter parce que c’est une population que nous ne connaissons pas assez, ou bien parce que travailler l’oralité avec un tout-petit présente des risques et plus particulièrement celui de la fausse-route.

Ce qu’il faut savoir c’est que la fausse-route doit être gérée en amont.

Il y a différents éléments à prendre en compte dont l’installation du bébé et notre position pendant les moments d’échanges et de repas.

Garder la tête dans l’axe du corps

 Le bébé qui présente des troubles de la déglutition peut faire une fausse-route sur la salive ou sur une remontée gastrique s’il présente un reflux. 

C’est la raison pour laquelle il faut penser à protéger la trachée en maintenant sa tête dans l’axe du corps. Dès que la tête part en arrière, la trachée est ouverte et le risque de fausse-route est présent. Il faut donc systématiquement soutenir sa tête lorsqu’on le sort de son lit, lorsqu’on le pose sur la table à langer, lorsqu’on l’installe dans son bain…tout au long de la journée.

Il peut aussi être intéressant de recommander l’utilisation du cocon comme celui utilisé dans le service de néonatalogie afin de bien installer le bébé pendant la journée. Cela lui permet de rester bien enroulé et de ne pas partir en hyper-extension. 

Faire en sorte que bébé regarde vers le bas 

 Lorsque le bébé regarde vers le bas, la tête descend automatiquement. C’est donc la position qu’il faut obtenir, que ce soit positionné dans son lit, dans vos bras, dans son transat, dans sa chaise haute. 

Il faut donc veiller à vous installer de telle sorte que le bébé baisse les yeux pour vous regarder. 

De même, tout jouet prévu pour lui doit être accroché de telle sorte qu’il regarde vers le bas et non vers le haut (mobile, arceau avec des jouets, boîte à musique etc…).

Pendant le repas

C’est le moment où il faut être particulièrement attentif au positionnement de bébé. Il faut donc bien l’installer au creux de vos jambes, avec un bon soutien sous les jambes, le dos et la tête pendant la prise du biberon.

 Plus tard, dans sa chaise haute, veillez à ne pas rester debout et à vous assoir face à votre bébé et à présenter la cuillère par le bas. 


C’EST L’ETE: HYDRATEZ!

Image

Nous l’avons attendu longtemps cet été! Maintenant que la chaleur est là, votre enfant doit s’habituer à ce changement soudain de température et cela demande une réadaptation de son organisme.

Il a besoin d’un apport de liquide bien plus important puisqu’il en consomme plus pour maintenir son corps à la bonne température.

Inutile d’attendre l’apparition de la soif: il faut l’hydrater tout au long de la journée, pendant le repas mais aussi entre les prises alimentaires. Lire la Suite


Mon bébé est alimenté par sonde

pic3

A la naissance ou bien dans les premiers temps, il est parfois nécessaire d’alimenter le nouveau-né ou le nourrisson à l’aide d’une sonde oro-gastrique ou naso-gastrique. Ceci permet au tout-petit d’être alimenté pendant les premiers jours de vie ou bien plus tard, lors de soins ou d’une intervention chirurgicale.

L’alimentation entérale permet alors la survie ou le bien être du tout-petit, avec une prise de poids proche de la courbe normale. Lire la Suite


Retrouver une alimentation orale chez l’enfant

1.   La gestion de l’alimentation entérale

nov 2011 062

Passage de l’Alimentation nocturne a l’alimentation diurne

Après la pose d’un bouton de gastrostomie, une alimentation nocturne est souvent mise en place afin de libérer l’enfant pour les activités de la journée. Ceci peut poser un certain nombre de problèmes :

  • Le sommeil est de moins bonne qualité car le système digestif est sollicité
  • Les sécrétions sont parfois plus importantes au réveil
  • Un nauséeux est parfois présent sur les premières heures de la journée
  • Le sommeil de l’enfant et des parents est interrompu par des alarmes, le décrochage inopiné du prolongateur, le changement de la poche etc…
  • Le rythme circadien n’est plus respecté et le rythme de la journée n’est plus marqué par les temps de repas

Lire la Suite